MANIFESTATIONS
 
   

Hydra offre à ses visiteurs la chance, parmi beaucoup de manifestations culturelles et d’activités, de se divertir et de venir au contact avec la Tradition Maritime d’Hydra.

Les « Miaoulia » sont de grandes célébrations de l’île qui ont lieu chaque année samedi qui est plus proche au 21 juin. Ce sont des manifestations de trois jours à l’honneur du grand Amiral, Andréas Miaoulis qui a contribué beaucoup à la Lutte pour la Libération de l’état.

C’est une chance merveilleuse pour assister à des expositions, des discours, des concerts, des représentations théâtrales, des jeux, des danses traditionnelles, des courses de flambeaux, des courses de bateaux et des compétitions sportives. Les célébrations se culminent et terminent solennellement par le brûlement des feux d’artifice et la représentation de la Bataille du Vieillard et du brûlement du Vaisseau Turc, le troisième et le dernier jour des manifestations.

Les « Koudouriotia » sont des célébrations organisées par la municipalité d’Hydra, faisant l’honneur au premier Président de République Grecque, l’Amiral d’Hydra, Pavlos Koudouriotis. Les « Koudouriotia »ont lieu sur l’île environ à la fin d’août  et comprennent un programme riche de célébrations de 6 jours, qui est plein de visites aux musées de l’île, d’expositions, de projections, de discours, de présentations de livres et de manifestations sportives.

Pâques Grec Orthodoxe à Hydra est une expérience unique grâce aux messes Orthodoxes exceptionnelles qui ont lieu aux espaces extérieurs. La plus belle coutume et le plus pittoresque est la procession de l’Epitaph qui a lieu sous la grande piété le soir de Grande Vendredi à Kaminia. Là le convoi de l’Epitaph, après son convoi à la colonie, aboutit dans la mer pour qu’on a la petite vérole de l’eau et fait de la prière aux marins qui voyagent pour qu’ils aient des voyages tranquilles et du bon retour.

La Résurrection a lieu dans une ambiance touchante, sous la lumière des bougies, dans toutes les églises de l’île et finit dimanche de Pacques par le cuisson traditionnel de l’agneau et le brûlement de Judas dans un pandémonium des feux d’artifices et des pétards. A la fin de la saison automnal (le 14 novembre) on célèbre la commémoration du Protecteur d’Hydra, du Neomartyr  Saint Constantin d’Hydra, à l’église qui est construite au-dessus des ruines de sa maison, sur la place de Kiapha.

Le visiteur a aussi la chance de participer aux diverses célébrations et des fêtes populaires, qui maintiennent leur caractère laïque et original, comme celle de Huit Saints protecteurs de l’île (le 24 juin) et celle du 15 août qui a lieu une célébration traditionnelle religieuse à l’honneur de Vierge Marie Révélée.

Pendant le Carnaval, les habitants locaux et les visiteurs s’amusent et jouissent endormement au carnaval d’Hydra, avec des déguisés qui se promènent dans les ruelles de la Ville dimanche gras, ayant devant eux le majesté carnaval. Le convoi traverse toutes les ruelles d’Hydra, ayant devant lui une foule de personnes, pour aboutir au port où le régal se continue jusque tard le soir.